Tout savoir sur les heures creuses

Tout savoir sur les heures creuses

Tout savoir sur les heures creuses

Lorsque vous souscrivez une offre d’électricité, vous avez le choix entre deux options tarifaires : Base ou Heures Pleines / Heures Creuses. Près de 45 % des français optent pour ce second forfait. Mais est-il réellement plus avantageux ? Comment peut-on réaliser des économies ? La rédac’ ConsoEnergie répond à ces questions et vous livre ses meilleurs astuces.

Comment fonctionnent les heures creuses ?

Comment marchent les heures creuses ?

Les heures creuses, également appelées classes temporelles, désignent une plage horaire durant laquelle les tarifs de consommation électrique sont plus intéressants. Il s’agit généralement d’un créneau où peu de personnes se servent de l’électricité. Celui-ci est fixé par Enedis, le gestionnaire de réseau, dans le but d’équilibrer l’usage de ses services sur l’ensemble de la journée. Par des prix bas, il encourage les clients des fournisseurs à utiliser leur électricité en dehors des “heures de pointe”.

Les plages horaires ne sont pas les mêmes dans toutes les communes. Selon votre lieu d’habitation, le créneau peut aussi être découpé en 2 voire 3 périodes d’heures creuses. La règle fondamentale est de vous accorder 8 heures d’HC sur un cycle de 24 heures. La seconde obligation des fournisseurs est de proposer ces horaires entre 12h et 17h et/ou 20h et 8h.

Pour trouver quelles sont les heures creuses pour vous, référez-vous à votre facture. En principe, cette information est toujours renseignée. Si jamais ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours contacter votre fournisseur énergie.

Pourquoi opter pour les heures creuses ?

Optez pour les heures creuses

Choisir le forfait Heures Pleines / Heures Creuses est avantageux si vous prévoyez de consommer votre électricité principalement en HC. Dans le cas contraire, il pourrait s’avérer être un mauvais choix, entraînant une facture plus salée que l’offre Base. En effet, le tarif du kWh en heures pleines est plus cher que celui de l’option Base. La différence est de l’ordre de 10 %. De plus, l’abonnement HP/HC est également plus coûteux. En revanche, en heures creuses l’économie est de 25 %.

En sachant cela, est-il vraiment intéressant d’opter pour une telle formule ? D’autant que le changement d’offre tarifaire est systématiquement facturé 54.78 €. Ce montant est ensuite reversé à Enedis. En clair, pour savoir si cela vaut la peine de préférer cet abonnement, il faut faire quelques calculs. On considère que des économies seront réalisées dès le moment où 35 % de la consommation d’électricité se fait sur ces créneaux-là.

Quelques astuces pour profiter des heures creuses

Astuces pour profiter des heures creuses

Le problème, c’est que les heures creuses ne sont souvent pas très pratiques. Vous ne vous levez sans doute pas au milieu de la nuit pour lancer votre lave-linge. Cependant, il existe une méthode pour contourner cette difficulté. La plupart des modèles récents d’électroménager proposent des modes différés. Ainsi, vous avez la possibilité de programmer votre lessive ou votre vaisselle pour qu’elle démarre durant les heures creuses. Ces appareils sont particulièrement énergivores, il est donc essentiel de tirer parti des HC pour dépenser moins. Certains lave-vaisselles nouvelle génération sont même capables de les détecter automatiquement.

Une autre astuce concernant le lave-linge consiste à choisir un lavage à basse température. La consommation excessive d’électricité se produit lors du chauffage de l’eau. En réduisant celui-ci, on économise quelques pécules. En outre, il est préférable de sélectionner les programmes éco ou synthétique pour optimiser encore davantage ses dépenses.

La dernière ruse pour profiter des heures creuses est de régler son ballon d’eau chaude pour qu’il ne fonctionne qu’en HC. Pour ce faire, veillez à activer le mode automatique.