Déménagement / Emménagement

Près de 3 millions de français déménagent chaque année et se retrouvent confrontés à de multiples démarches administratives. C’est peut-être votre cas : ConsoEnergie vous présente la marche à suivre en matière d’énergie lorsque l’on change de logement.

Que faire avant le déménagement ?

Peu importe le fournisseur énergie que vous avez choisi, les démarches sont les mêmes pour tout le monde. Quelques semaines avant le jour de votre départ, vous devez contacter votre fournisseur d’énergie (électricité et gaz) afin de résilier votre contrat.  Pour ce faire, vous pouvez appeler le service client ou bien lui adresser une lettre recommandée.

Indiquez-lui la date à laquelle vous souhaitez terminer le contrat, puis fournissez-lui les éléments suivants :

  • Votre numéro de client (à retrouver sur vos factures)
  • Votre relevé de compteur

Ainsi, vous serez assuré(e) de ne pas payer l’électricité et le gaz pour les futurs occupants de votre logement.

Un contrat est résiliable à tout moment et ce, sans frais. Vous paierez simplement vos dernières consommations dans une facture de clôture. Concernant le gaz, il est possible qu’un technicien intervienne afin de relever lui-même le compteur et de sécuriser l’installation dans l’attente des nouveaux habitants.

Déménagement emménagement démarche

Que faire au moment de l’emménagement ?

Lorsque vous arrivez dans votre nouvelle maison ou votre nouvel appartement, vous avez pour obligation de mettre les compteurs gaz et électricité à votre nom. Selon l’ancienneté de votre bien (neuf ou déjà habité), deux cas de figure se présentent à vous :

Cas 1 : vous emménagez dans un logement précédemment occupé

Lors de l’état des lieux, vous devez relever la consommation du compteur. Ensuite, prenez rapidement contact avec le fournisseur de votre choix afin de mettre en place un contrat. Idéalement, étudiez les offres à disposition sur le marché avant votre emménagement et débutez les premières démarches. L’anticipation peut être utile, notamment dans le cas où l’intervention d’un technicien serait nécessaire.

Il est possible que votre nouveau logement soit fourni en électricité au moment de votre arrivée, mais cela ne vous exempte pas de l’obligation de souscrire à un contrat énergie à votre nom. Dans le cas contraire, l’administrateur réseau ENEDIS risque de couper le courant dans un délai allant de 1 à 3 semaines. Concernant le gaz, l’échéance est encore plus courte. Il est généralement coupé lors du départ du précédent locataire et nécessite donc une réactivation de votre part. En cas de difficulté, votre fournisseur peut vous assister.

Cas 2 : vous emménagez dans un logement neuf

Si vous vous installez dans un appartement ou une maison tout juste construit(e), il faut prévoir des frais de mise en service de l’électricité (et du gaz, si cela s’y prête). Encore une fois, il est important d’anticiper, car l’opération nécessite l’intervention d’un technicien. Attention, cette tâche n’est pas du ressort de votre futur fournisseur énergie, mais plutôt des gestionnaires ENEDIS pour l’électricité et GRDF pour le gaz.

Il faut compter une cinquantaine d’euro, ainsi qu’un délai de 10 jours, pour une première mise en service de l’électricité. En doublant le prix, il est possible de raccourcir le temps d’attente à 24/48h, sous réserve de disponibilité du technicien. Le gaz, quant à lui, demande un délai d’environ 5 jours et coûte près de 20 euros.