J’entame une rénovation énergétique : comment dois-je m’y prendre ?

J’entame une rénovation énergétique : comment dois-je m’y prendre ?

Comment entamer des travaux de rénovation énergétique chez soi ?

La rénovation énergétique représente l’ensemble des travaux qui aspirent à réduire la consommation d’énergie de votre logement. Que ce soit pour des questions environnementales ou économiques : vous avez raisons et êtes dans votre bon droit. Points à travailler, avantages, soutien financier, on vous dit tout !

Quelles rénovations pour ma maison ?

La rénovation énergétique regorge d’avantages satisfaisants autant pour vous que pour votre logement. De un, elle fait baisser considérablement le prix de votre facture. Ensuite, une maison bien entretenue, c’est bien plus confortable. Par exemple, durant l’hiver, avoir une maison bien isolée permet de garder la chaleur. Ce n’est pas tout, réaliser des travaux énergétiques permettra à votre bien de prendre en valeur patrimoniale. Et enfin, celles ou ceux qui souhaitent protéger et faire attention à la nature seront ravis puisque cela permettra aussi de réduire votre empreinte environnementale. Bien entendu, de nombreuses aides ont été mises en place pour vous aider à maîtriser cet investissement.

Dans un premier temps, il est important d’évaluer le potentiel ainsi que les faiblesses de votre bien pour ne pas gaspiller de l’argent inutilement. Pour cela, on vous conseille d’établir un diagnostic, réalisé par un professionnel. A l’issu de cet examen, vous connaîtrez donc les points négatifs de votre logement et obtiendrez de précieux conseils sur les travaux à effectuer.

Pour économiser de l’énergie il faut surveiller : le chauffage, l’isolation, la qualité de l’air. De nombreux changements peuvent avoir lieux au sein de votre habitat : le toit, des murs mal isolés, les fenêtre, les portes, la chaudière, le sol, les ponts thermiques, les énergies renouvelables etc…

Les aides financières

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) permet de réduire vos impôts lors de travaux d’amélioration énergétique. Cette aide peut être demandée par les locataires, propriétaires ou occupants d’une habitation. Le professionnel en charge de la rénovation doit être « Reconnue Garant de l’Environnement », RGE. Le montant total des dépenses est plafonné à 8000 € ou 16 000 € pour un couple sans enfant et majoré de 400 € supplémentaires par personne à charge. Il est possible de  cumuler cette offre avec l’éco-prêt à taux zéro.

L’Éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement sans faire d’avance de trésorerie et sans payer d’intérêts. Il est possible d’avoir recours à cette aide jusqu’au 31 décembre 2018. Le montant maximum est de 30 000 euros. Ici aussi, le professionnel doit porter le titre RGE. Ce soutien est cumulable avec les aides de l’anah.

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) propose un soutien grâce au programme national «Habiter Mieux». Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’une aide et d’un accompagnement pour rénover votre logement. La rénovation doit réduire de manière considérable les déperditions d’énergie de votre lieu de vie.

La Prime coup de pouce économie d’énergie, valable jusqu’au 31 mars 2018, permet de profiter d’un soutien financier pour améliorer la performance énergétique vos équipements. L’éligibilité dépend des ressources de votre foyer.

Les Chèques énergie permettent le financement de travaux de rénovation mais aussi de payer vos factures. Le chèque énergie est attribué chaque année en fonction de vos revenus et de la composition de votre foyer. Il remplace les tarifs sociaux : le Tarif de Première Nécessité (TPN) pour l’électricité et le Tarif Spécial de Solidarité (TSS) pour le gaz naturel.

Les aides des entreprises de fourniture d’énergie (CEE) imposent aux vendeurs/fournisseurs de gaz, d’électricité, de fioul et de carburant de participer à l’amélioration de l’efficacité énergétique en France. Pour atteindre cet objectif, ils doivent mettre en place diverses actions mettant en avant l’efficacité énergétique. cette aide se décline en diagnostics énergétiques gratuits, aides ou primes pour des travaux d’isolation etc.